Actualités

Violents incendies en Australie: une ville côtière part en fumée (vidéo)

La petite ville côtière de Thathra au sud de l’Australie à 450km de Sydney a été réduite en cendres par un violent incendie de forêt, qui a détruit 70 maisons et bâtiments de dimanche à lundi.

Les résidents de cette bourgade côtière de Nouvelle-Galles-du-Sud, sur la côte méridionale, ont été forcés de trouver refuge sur la plage alors que l’incendie ravageait leur ville dimanche. « Nous sommes descendus directement à la plage, mais même là la fumée et le vent soufflant le sable étaient incroyables », a commenté un témoin au média public ABC.

Quatre personnes ont été admises à l’hôpital, intoxiquées par les dégagements de fumée. Des centaines de personnes ont trouvé refuge dans des centres des villes voisines, ou ont passé la nuit dans leur voiture.

australia2

 

Le feu était alimenté par « une tempête parfaite » avec des vents violents, des températures élevées, une faible humidité et une forêt – bush, ndlr – sèche, a expliqué le représentant des pompiers Rob Rogers. L’incendie, qui a couvert près de 1.070 hectares de terrain, est toujours actif mais considéré comme moins dangereux lundi. Plus de 150 pompiers ont œuvré durant la nuit pour contenir les flammes. Le Premier ministre du pays, Malcom Turnbull, va se rendre sur place pour assister les victimes. Dans l’Etat voisin de Victoria, un autre feu de forêt a aussi fait des dégâts considérables, notamment dans des fermes de bétail. Quelque 40.000 hectares sont partis en fumée, ainsi que 18 maisons et 42 étables. Un agriculteur non loin de la ville de Terang affirme que le « labeur de toute une vie » a été perdu en quelques minutes.

australia3

Texte tiré du site RTL.be

«  Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y aura de l’angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, » Luc 21:25

Chaque dimanche nous avons au siège l’Etude de l’Apocalypse. Une réunion qui nous ouvre les yeux sur la fin du monde.

Laissez un commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*