Actualités

Un pasteur est décapité en Inde

Un pasteur, appelé Abraham Topno (Photo au-dessus), de 46 ans, est mort le premier mai, dans l’état de Jharkhand, en Inde.

Il était dans un taxis lorsque le véhicule est entré dans une forêt dense, aux alentours des 17h, et un groupe d’environs 25 rebelles les abordèrent. Le pasteur et le chauffeur on été attachés et bandés. Vers 21h, les rebelles ont libéré le chauffeur de taxis et décapité le pasteur.

La police locale a affirmé que la bande appartient au communiste Maoïsme, une branche de communiste basé sur les enseignements de l’ancien leader de Chine Mao Tsé-Tung.

Tan au Nepal, qu’en Inde, les maoïstes vont contre les évangélistes chrétiens. Le mobile est que les maoïstes veulent rependre leurs idées parmi les habitants des tribus de la région, augmentant ainsi le nombre des adeptes. Et la croissance du christianisme dans ces tribus, rend la tâche plus difficile.

La victime évangélisait déjà dans la région depuis près de 20 ans. Un ami proche du pasteur affirme que les extrémistes hindouistes sont aussi impliqués dans l’assassina.

C’est déjà le second cas d’un homicide contre un pasteur commis par le groupe – le premier c’était le 29 juillet 2016.

Persécution en Inde

D’après le sondage du rapport « World Watch List »,  fait par la ONG « Open Doors », l’Inde est le 11ème pays le plus dangereux pour les chrétiens

Le rapport montre que la situation s’est aggravé en mai 2014, lorsque l’actuel premier-ministre de l’Inde, Narendra Modi, est arrivé au pouvoir.

Sachez que les autorités, généralement, couvrent les villageois et les groupes radicaux qui attaquent les chrétiens.

De plus, ceux qui convertissent les chrétiens en Inde sont constamment pressés de retourner à l’hindouisme.

Laissez un commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*