Actualités

Pourquoi beaucoup n’ont pas encore reçu le Saint-Esprit ?

Le mercredi 9 mai, l’Évêque Edir Macedo a commencé la réunion École de la Foi, au Temple de Salomon à São Paulo, en montrant le témoignage de Thiago Helton, ouvrier de l’Universel à Belo Horizonte, Minas Gerais.

Thiago est tétraplégique et il était avec son épouse sur le chemin de la lune de miel. Il a raconté qu’en 2008, il a souffert d’un accident qui l’a laissé définitivement sur une chaise roulante.

Le jour précédent l’accident, il était à l’église en train de servir la Sainte-Cène. Le jour suivant, il était sur le lit d’un hôpital entre la vie et la mort.

Cependant, la tragédie qui a été capable de retirer au jeune tous ses mouvements du cou vers le bas, n’a pas été capable de lui retirer ce qu’il avait – et a de plus précieux : la foi.

« Ma vie a complètement changé. J’ai eu toutes les raisons pour pouvoir tuer ma foi et jeter tout cela de côté. Mais le Saint-Esprit me maintient debout. Physiquement, je peux être assis, mais spirituellement, je me maintiens debout. Et aujourd’hui, je ne change ma condition de serviteur ici assis pour rien. En effet, elle sert pour gagner des âmes, ma vie aujourd’hui est une référence pour beaucoup de gens. Et si une âme a été sauvé – et j’en ai la certitude – cela a alors valu la peine. Et je passerai par cela autant de fois que nécessaire, car ce par quoi Jésus a passé pour nous a été bien pire » déclare Thiago.

Le caractère de ceux qui sont nés de Dieu

« Qu’est-ce que vous ferez si cela arrive avec vous ? » a demandé l’Évêque Macedo à tous ceux qui étaient dans la réunion. En répondant par la suite : « Si vous avez le Saint-Esprit, j’ai la certitude que vous ferez la même chose qu’il a fait, mais si vous ne l’avez pas reçu, certainement vous maudirez le nom du Seigneur Jésus à cause de cela. »

L’Évêque a utilisé l’exemple de Thiago pour montrer comment est le caractère de celui qui a vraiment le Saint-Esprit, comment il réagit face à une situation difficile, quelle qu’elle soit.

« Lorsque vous avez l’Esprit de Dieu, il n’est pas possible de vous affaiblir, de retourner en arrière en ce qui concerne votre foi. C’est impossible, parce que l’Esprit de Dieu conserve votre état spirituel » souligne-t-il.

Cependant, l’Évêque a affirmé que le grand problème de beaucoup qui n’ont pas encore reçu le Saint-Esprit est le fait de vivre plus préoccupés à satisfaire leurs propres volontés, que de L’avoir.

Comme l’a écrit l’apôtre Paul aux romains :

« Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit.nEt l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; » (Romains 8:5-6)

« Cela signifie que lorsque la personne est inclinée vers la chair, elle est inclinée vers ses intérêts personnels, vers les désirs du cœur. Mais le cœur est trompeur. Tant que vous insisterez dans la recherche et la réalisation de vos rêves et vos projets personnels, vous serez incliné vers la chair et par conséquence, vous échouerez. » alerte l’Évêque.

Ce n’est pas que c’est erroné de vouloir réaliser ses rêves, cependant, vous ne devez pas faire de cela votre priorité.

C’est le Seigneur Jésus Lui-même qui a dit :

« Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » (Matthieu 6:33)

Autrement dit, pour que nous ayons nos rêves réalisés, nous devons prioriser le Royaume de Dieu et Sa justice. Il est nécessaire de s’incliner vers les choses de Dieu, de se préoccuper à Lui être agréable.

Tant que la personne sera inclinée pour satisfaire les désirs du cœur, le baptême du Saint-Esprit sera impossible et par conséquent, elle demeurera dans le royaume des ténèbres.

Et il ajoute : « Les personnes qui n’ont pas le Saint-Esprit sont faibles, en carence, elles vivent à la recherche de la considération et de la consolation des autres, mais celles qui ont le Saint-Esprit savent ce qu’elles veulent, elles sont courageuses, déterminées, elles n’ont pas peur de perdre quoi que ce soit, parce que ce qu’elles ont gagné de plus précieux est à l’intérieur d’elles. Elles sont secouées par l’énergie de la foi. »

Pour finir, l’Évêque a invité tout le monde à véritablement se rendre à Jésus.

« Changez votre objectif ; au lieu de vous incliner vers vos désirs, inclinez-vous vers les choses de Dieu. Inclinez-vous vers Celui qui peut faire de vous une nouvelle créature. Mettez toute votre force dans cette remise et laissez-le reste, car l’Esprit de Dieu prendra soin de vous. Cela s’appelle accepter, recevoir, chercher le Royaume de Dieu par-dessus tout », finalise-t-il.

Source : Universal

 

 

Laissez un commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*