Actualités

L’Universel en Ukraine : Une université de la Foi

John* a été condamné à la prison à perpétuité et il était détenu depuis 40 ans lorsqu’il a connu l’Université de la Foi. Il n’avait plus d’espoir de conquérir quelque chose dans sa vie, mais les paroles de la Bible lui ont fait changer son point de vue. C’est à ce moment-là qu’il a décidé de chercher le plus grand objectif qu’un homme puisse avoir : le Salut de son âme.

Cela est arrivé après que le détenu ait reçu les visites du groupe des évangélistes de l’Universel, qui voyageait mensuellement jusqu’à la prison de détention à perpétuité. John, musulman, a été présenté au Dieu qu’il ne connaissait pas encore. L’homme a accepté de se remettre au Seigneur Jésus, il s’est baptisé dans les eaux et il a trouvé une paix qu’il ne sentait pas depuis des décennies. Plus que cela : il a découvert une raison de vivre.

Elle est l’Université de la Foi, conformément à ce que le pasteur Tiago Casagrande explique, responsable du travail de l’Universel réalisé en Ukraine : « C’est comme l’Évêque Edir Macedo dit toujours, il n’a pas ouvert une église de plus, mais une université qui enseigne aux personnes à utiliser cette foi ».

Comme John, des milliers d’autres personnes ont été aidées par les initiatives de cette Université, dont le principal livre d’apprentissage est la Bible. Avec cette lecture, les élèves apprennent à utiliser leur foi de manière efficace. L’Universel, à travers ses volontaires, apporte des enseignements bibliques aux prisons, hôpitaux, et là où il existe quelqu’un en train de souffrir, même dans les rues.

« Le travail que nous faisons est de mener ces personnes à une nouvelle vie. Peu importe le lieu, s’il existe des personnes en train de souffrir, nous irons vers elles, et grâce à Dieu, plusieurs portes ont été ouvertes ici en Ukraine, affirme le Pasteur Casagrande.

Atteignant tout le monde

L’Universel est arrivé en Ukraine il y’a 13 ans, et depuis elle est présente dans quatre villes : Kiev (la capitale), Pereslavl, Bila Tserkva et Kharkiv (où l’Église a été inaugurée en avril 2018). Ce sont six églises et trois cellules de prière éparpillées sur le territoire ukrainien, agissant avec différents groupes dans société.

Celui de l’évangélisation, par exemple, va dans les rues tous les samedis et dimanches – et même certains jours de la semaine – avec la mission de présenter le Seigneur Jésus aux ukrainiens. La Force Jeune Universelle (FJU) aide les jeunes à réfléchir sur leurs attitudes et leur futur, en les aidant à prendre des décisions basées sur des enseignements chrétiens.

« Nous avons aussi le travail social avec le groupe Caleb qui fait un travail divertissant avec les personnes âgées durant toute l’année », explique le Pasteur Casagrande. « En hiver, nous faisons des activités à l’air libre et à travers ce travail, nous avons réussi à atteindre plusieurs personnes âgées qui souffrent ».

Les travaux de l’EBI et de la FTU existent aussi en Ukraine, apportant la Parole de Dieu aux plus petits.

Ce sont différents plans pour atteindre tous les types de personnes. En Ukraine, des problèmes comme les addictions, les maladies et les problèmes familiaux se présentent très souvent. Et seul Dieu est capable de leur apporter la solution à eux tous.

La délivrance de tous les maux

La plus grande partie de la population ukrainienne suit la religion orthodoxe. En accord avec le pasteur de la région, seulement entre 1% et 3% des ukrainiens sont chrétiens protestants. Même ainsi, l’Universel présente la parole de Dieu à tous et le changement positif dans la vie de plusieurs personnes est ce qui attire l’attention d’autres religions.

L’un de ces changements est arrivé dans la vie de Oleg (photo ci-contre, avec sa famille). Avant d’arriver à l’Universel, il était dans un mariage malheureux, en grande partie à cause de son addiction à l’alcool. En plus de ce problème, il était habitué à mentir et il perdait beaucoup d’argent dans des machines à sous.

« À 15 ans j’ai commencé à fumer. Dans l’armée, mes amis ont commencé à m’inviter pour utiliser des drogues par voie intraveineuse. J’ai utilisé l’opium, le pavot et bien d’autres. J’ai vécu pendant un an sous l’influence de telles drogues », se souvient Oleg. « J’étais dans l’armée, ensuite je me suis marié et j’ai eu un enfant et après avoir connu mon épouse, j’ai arrêté d’utiliser des drogues, mais j’ai commencé à boire. Autrement dit, j’ai changé d’un stade mauvais pour un autre ».

Le changement définitif n’est arrivé que lorsqu’il a connu le pouvoir de Dieu, capable de le délivrer de toute addiction. Aujourd’hui sa famille est heureuse.

Voyez dans les images ci-dessous, comment est le travail de l’Universel dans le pays.

L’Universel est présent en Ukraine depuis 13 ans.

Dans le pays, des groupes comme Caleb, l’Évangélisation et la Force Jeune Universel agissent.

La mission est d’apporter la Parole de Dieu à ces personnes.

Pour cela les évangélistes travaillent tous les jours de la semaine.

Actuellement, l’Universel est présent dans quatre villes ukrainiennes.

Source : Universal

Laissez un commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*