La solution pour la réalisation amoureuse

Le jeudi dernier, l’Evêque Edir Macedo, à côté de son épouse, Ester Bezerra, a réalisé la réunion de la Thérapie de l’Amour, dans le Temple de Salomon, à Sao Paulo. Au court la rencontre, l’Evêque, qui est marié depuis déjà 46 ans, explique la raison pour laquelle des nombreuses personnes ne supportent pas les défis du mariage et n’arrivent pas à gérer la différence de personnalité.

L’Evêque attribue l’échec sentimental au manque de l’Esprit Saint. Il explique qu’avec l’Esprit de Dieu, il est possible de résoudre n’importe quel problème, toutefois , il affirme, que la personne le reçoit lorsqu’elle donne sa vie au Seigneur Jésus.

“Tant que vous ne livrez pas votre vie à 100% et vous ne mettez pas Dieu en première place, IL ne peut rien faire dans votre vie. Il n’est pas difficile d’avoir une nouvelle vie, cela se trouve dans vos mains. Il ne peut agir dans votre vie que lorsque vous vous donnez à Lui. Celui qui est intelligent fait du Saint-Esprit un priorité »

Esther Bezerra a aussi partagé que le succès de leur mariage n’a été possible que grâce au Saint-Esprit qui se trouve toujours entre les deux. « Vous ne savez pas ce que nous avons traversé pour arrivé jusqu’ici. Ce n’est pas possible de vivre sans le Saint-Esprit. Il retire nos peurs, nos complexes et vous devenez une personne forte. IL est au milieu de nous » dit-elle

L’Evêque Macedo a également noté que Dieu donne à l’être humain le courage de reconnaitre ses erreurs et de demander pardon. « En 46 ans de mariage nous avons eut beaucoup de différents. Sa tête est une, la mienne une autre. Seul le Saint-Esprit nous fait nous adaptés aux autres », observe l’Evêque, qui a aussi affirmé que son bonheur ne vient pas de son épouse, mais de l’Esprit de Dieu.

« Et si vous voulez vous marié pour être heureux, cela signifie que vous êtes malheureux, donc, vous n’avez pas l’Esprit de Dieu, parce que celui qui a l’Esprit du Très-Haut est déjà heureux « , ajoute-t-il.

Pour recevoir l’Esprit du Très-Haut, il est nécéssaire de laisser de côté les erreurs. Ceci est la condition principale pour recevoir l’Esprit qui guidera votre vie, et pour l’Evêque, obéir est le premier signe de celui qui croit.  « Vous devez tout abandonner, si vous ne le faites pas, c’est le signe que vous ne croyez pas et celui qui ne croit pas, n’obéit pas », conclu-t-il.

Sources: Universal.org

 

Pour recevoir plus d’enseignement sur la vie amoureuse, vous pouvez participer tous les jeudis à la Thérapie de l’Amour au siège; Chaussée de Wavre 31a, 1050 Ixelles.

 

 

Laissez un commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*