Actualités

La sédentarité entraîne une perte de 54 milliards de dollars par an, dit l’OMS

La sédentarité entraîne une perte de 54 milliards de dollars par an, dit l’OMS

L’organisation Mondiale de la Santé (OMS) a récemment présenté une série de données sur la sédentarité et la pratique d’une activité physique dans le monde entier. En accord avec l’institution, 1 adulte sur 4 ne fait pas d’exercices ; Parmi les jeunes, le nombre est encore plus élevé : 4 adolescents sur 5 se maintiennent sédentaires.

Le résultat de cela est un gaspillage annuel de 54 milliards de dollars en soins pour la santé de tout le monde. « La sédentarité est une habitude de vie moderne qui doit être intensément déconseillée, puisque l’exercice physique est une arme puissante contre divers types de maladies, comme le cancer, la dépression, il agit sur l’amélioration de l’humeur, sur la qualité du sommeil, sur le taux de cholestérol » énumère le docteur Pedro Luiz, endocrinologue de l’Université Fédérale de São Paulo (Unifesp).

Bien-être physique et mental

L’agent immobilier William Jacintho de Oliveira (photo ci-contre), de 30 ans, a vécu dans la pratique les effets positifs de l’activité physique dans sa vie. À 27 ans, il était déjà obèse et avec une tension élevée. Ce qui a fait son cœur augmenter de taille. Tous ses problèmes étaient fruits d’une mauvaise alimentation, de l’usage de boisson alcoolique et de sédentarité. « À l’époque je pesais 118 kilos, je me sentais très fatigué, je ronflais et j’avais du mal à respirer. Ce fut lorsque le médecin a dit que j’avais besoin de commencer à faire des exercices pour annuler mes problèmes de cœur. » raconte-t-il.

C’est alors qu’il a inclut la pratique de natation, la course et la musculation dans sa routine, au moins trois fois par semaine. Aujourd’hui il fête la perte de 30 kilos et un corps bien plus en santé et disposé.

De même, l’attachée de presse et la productrice de mode Tenessi Oliveira (photo ci-contre), de 27 ans, a aussi perçu les bénéfices dans son équilibre mental. « J’avais une mauvaise résistance physique, des difficultés pour respirer, une grande fatigue, beaucoup d’anxiété et je dormais mal. Avec la pratique d’exercices, ces problèmes ont été résolus, je ne souffre plus d’aucun d’eux. » raconte-t-elle

La jeune encourage aussi d’autres personnes à faire la même chose. « J’invite toujours mes amis à mes entrainements, principalement ceux qui sont à l’air libre et gratuits. J’encourage comme je peux, au final, le corps a été fait pour être en mouvement », dit-elle.

Sans excuses

Le manque de temps, d’argent pour payer une salle de sport, sont très citées, parmi d’autres choses, comme raisons que les personnes donnent pour ne pas faire du sport fréquemment. En accord avec l’endocrinologue, il est possible d’opter pour de petits paliers dans l’activité physique, comme monter ou descendre les escaliers au lieu d’utiliser l’ascenseur ou les escaliers roulants, ou échanger la voiture par la bicyclette si la distance est moins de 3 kilomètres. « Il existe aussi les fameux exercices HIIT (High Intensity Interval Training), des activités espacées d’une haute intensité, dans lesquelles les gains ont tendance à être plus grands », informe le spécialiste.

Maintenant, cela ne dépend que de vous : laissez la paresse et les excuses de côté et allez à la recherche d’un mode de vie plus sain. Mais pour éviter des lésions ou tout autre problème, consultez un professionnel avant.

Source : Universal

 

Laissez un commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*