Messages

La ferme assurance des choses que l’on espère

Lorsqu’il s’agit des choses invisibles et impossibles d’arriver aux yeux humains, telles une infirmité guérie, un être cher délivré ou un rêve ou une réalisation personnelle que l’on veuille voir, la foi dans les Promesses de Dieu est l’unique issue. Il n’y a pas d’autre option.

Quel genre de foi?

Comme le dit le texte, la foi affermie dans l’assurance. En d’autres termes, la conviction personnelle de ce qui est Promis dans la Parole, indépendamment de toute circonstance, la Promesse Écrite est la preuve documentaire que cela va arriver, cela doit arriver, quoi qu’il en coûte, sachant que la Parole Écrite n’est pas humaine. La Parole est du Dieu Tout-Puissant, elle ne peut pas faillir!

Ce fut le genre de foi que le Seigneur Jésus a utilisé pour vaincre Satan. Donc, si la foi du Fils de Dieu affermie dans les Promesses là dans le désert a fonctionné, comme n’allait-elle pas fonctionner de la même manière avec les enfants de Dieu de nos jours?

Je crois que le grand problème c’est que beaucoup de ceux, qui sont de la foi, ne s’appuyent pas toujours sur la ferme assurance de la Promesse. Au lieu de cela, ils mélangent les sentiments du cœur avec les convictions chrétiennes. Ou divisent leur foi dans la Parole avec les opinions d’autrui qui n’ont rien à voir avec les Signes Écrits dans la Sainte Bible.

Donc, si avec l’homme, je reste indigné lorsque je n’ai pu accomplir la parole engagée, j’imagine le Tout-Puissant. Va-t-Il faillir?

Le Seigneur Jésus a dit: Le Ciel et la Terre passeront, mais Mes Paroles ne passeront point. (Matthieu 24:35)

bible-1-706x432

Laissez un commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*