Etes-vous une femme qui inspire ?

Une étude faite à l’Université de Edimbourg, en Ecosse, montre que c’est commun aux hommes et aux femmes de changer leurs habitudes après le mariage, ce qui peut influencer directement un gain de poids, essentiellement chez les femmes.

Environs 20 milles personnes ont été analysés durant la recherche et le résulta montre que la cohabitation avec le compagnon peut interférer dans l’alimentation, quelque soit le type de physique de chacun. C’est-à-dire, si l’homme a des mauvaises habitudes, il peut influencer la femme, qui, souvent, sans se rendre compte, commence à faire la même chose que lui.

Mais, d’un autre côté, toujours selon l’étude, les deux peuvent aussi s’influencer de façon positive.

 Les habitudes saines

Pour que ceci soit possible, il faut que l’un des deux fasse le premier pas et cherche un changement de comportement.

Comme cette article est dirigé à un publique féminin, pourquoi ne serait-il pas vous, femmes, qui fassiez le premier pas?  Vous pouvez incite votre compagnon à avoir des habitudes saines et ensemble prendre soins non seulement de la santé, mais aussi des autres points qui ont besoin d’être « ajustés » dans votre vie de couple.

Selon la psychothérapeute et coach Gaya Machado,  » La motivation est interne et personnel. Notre transformation est montré par nos actes et cela peut influencer le conjoint », la spécialiste explique aussi que nous ne pouvons pas culpabiliser les autres pour quelque chose que nous avons choisi de faire, même si nous avons été influencés par eux.

Comment faire ? 

La coach dit que le changement surgie lors de l’insatisfaction, le besoin d’abandonner les mauvaises habitudes. Il est nécéssaire d’avoir la force de volonté et planifier des nouveaux plans et objectifs, sans un changement drastique, qui avec le temps peut décourager la femme.

Pour que la femme commence à se motiver et inspirer son compagnon, nous avons séparé trois conseils pour le développement de nos routines.

Premier pas

Gaya Machado croit que la personne doit avoir une « insatisfaction positive ». Pour commencer à changer, il est nécéssaire d’être insatisfaite de sa routine et de la vie que vous êtes entrain de vivre. Si la personne n’est ni dérangée par son poids, ni par ce qui se passe dans son quotidien, il lui sera impossible de mettre en pratique les changements et d’en voir les résultats.  » Soyez déterminez de faire les choses différemment. « Commencez par vous », commente-t-elle.

Deuxième pas

Cherchez des alternatives pour ces changements. Si le problème est l’excès de poids, vous ne pouvez pas acheter ou avoir dans la maison des choses qui contribuent à une mauvaise alimentation. Un des conseils pour transformer une habitude négative en habitude positive est de l’échanger.  » Si votre loisir est de manger dans des endroits différents et dans des restaurants qui servent des plats riche en calorie, changez la par lire des livres qui vous enseignent à faire un repas plus leger ou par une autre activité », dit-elle.

Troisième pas

Personne ne change radicalement. Faites et suivez une stratégie, petit à petit, sans se mettre une pression. « Si la personne change radicalement ses habitudes, elle risque de retourner aux mauvaises habitudes dût au fait qu’elle a été trop drastique », allerte la spécialiste.

Laissez un commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*