Messages

Comme Dieu est juste!

Il serait impossible d’avoir une relation avec Dieu, si tout d’abord, Il n’avait pas pris l’initiative de communiquer avec nous. Il l’a fait, par le bais de Ses œuvres, par le biais de Ses actions au cours de l’histoire et, principalement par le biais Sa Parole. Par conséquent, nous avons, par l’intermédiaire de ces trois références, une révélation de l’Être de Dieu. Autrement dit, nous savons Qui Il est, ce qu’Il ressent, comment Il agit, ce qu’Il aime et d’autres informations sur Son essence.

Alors, pour que l’être humain arrive à avoir une relation avec le Très-Haut, il est nécessaire qu’il comprenne Sa nature.

Je tiens à souligner ici, la justice de Dieu, qui constitue un pilier de Son Trône. Cela signifie que la justice se distingue comme un trait distinctif dans la Personnalité Divine et détermine comment le SEIGNEUR gouverne, juge et rétribue aux hommes, selon la conduite de chacun.

Dieu est Juste, parce qu’Il est Saint! Nous avons donc la certitude qu’en Lui, il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais une seule erreur.

Pour être juste, Dieu a créé les anges et les hommes avec une volonté propre. Nous pouvons dire que cette liberté fut ce qui Lui a coûté le plus cher. En raison de ce pouvoir de décision, Lucifer est allé à sa perte en optant pour se rebeller dans le Ciel. Adam et Eve ont agi de la même façon erronée, en choisissant de désobéir à un ordre Divin dans l’Eden. Cependant, rien de tout cela n’a fait le Très-Haut changer d’avis et enlever à Ses créatures, le droit de choisir.

Et pourquoi agit-Il ainsi?

Le Tout-Puissant veut que chacun récolte exactement ce qu’il a décidé de planter, autrement dit, seul l’homme est responsable de sa propre bénédiction ou malédiction.

Ce n’est pas ce qui est arrivé à Caïn et à Abel?

Les deux frères étaient libres d’offrir ou non. Et même au moment de donner, ils ont décidé par eux-mêmes, quoi donner, parce que Dieu n’a pas stipulé l’offrande qu’il voulait recevoir.

Dans les Écritures, nous trouvons les détails d’ô combien Abel était plein de zèle, réfléchi et rempli de foi pour préparer son offrande. Tandis que dans le cas de Caïn, il n’y a aucune mention d’effort ou d’attention de sa part pour choisir ce qu’il allait apporter à l’Autel.

Il n’a pas cherché les feuillages les plus verts ou les plus succulents, il n’a pas non plus choisi des grains, qui auraient été choisis de manière unique et spéciale pour l’Éternel. C’est pourquoi, dans la négligence de Caïn, nous voyons qui était Dieu pour lui: Quelqu’un de commun, qui méritait n’importe quoi.

Le dénouement de cette histoire, nous le connaissons déjà.
Donc, si, d’un côté, nous avons de la part de Dieu, la liberté de choisir comment Le servir, que cela soit avec honneur ou déshonneur, d’une autre part, nous ne pouvons pas changer les conséquences qui viendront par la façon dont nous choisissons de Le traiter.

En recevant une offrande, l’ÉTERNEL ne tient pas à cacher s’Il approuve ou désapprouve le donateur. Dieu est transparent; autrement dit, lorsqu’une offrande parfaite arrive à l’Autel, Il exalte celui qui offre. En contrepartie, lorsque l’Autel reçoit une offrande imparfaite, Dieu montre tout de suite Son mécontentement par rapport à celui qui l’a donné.

Et en raison de cette réprobation, beaucoup questionne la justice de Dieu, l’église ou le pasteur, alors qu’ils devraient se voir à eux-mêmes. En fin de compte, à l’intérieur de chacun sont les réponses de son échec. Jamais ces failles se trouveront dans le Dieu Absolument Juste!

Nous devons être conscients que la vie de chacun dépend de son offrande de vie pour Lui. Personne ne peut interférer dans notre choix: ni Dieu, ni le diable, ni les personnes, ni les circonstances. Parce que tous reçoivent la liberté de glorifier ou de mépriser l’ÉTERNEL.

Je conclue en disant que Dieu le Tout-Puissant, pourrait imposer, avec autorité Sa volonté, mais Il a préféré nous laisser libres de décider notre propre chemin. C’est ainsi, c’est nous qui engendrons notre victoire ou défaite, car il est écrit:

Vois, je mets aujourd’hui devant vous la bénédiction et la malédiction (Deutéronome 11:26)

Collaboration: Nubia Siqueira

martelo-706x432

Laissez un commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*