Messages

05.17-FJ

Prêter l’oreille

« Éternel, écoute ma prière, prête l’oreille à mes supplications! Exauce-moi dans ta fidélité, dans ta justice! » Psaumes 143:1 Parce qu’un jour Dieu nous a révélé Sa volonté, qui est écrit dans Sa Loi, nous clamons audacieusement Sa fidélité et justice par rapport à Ses Promesses pour chacun de nous.

05.18-FJ

Tourner ma face

«  Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre. » Daniel 9:3 La prière et jeûne sont vraiment efficaces, mais le plus important de tout est de se tourner vers Le Seigneur dans une humilié totale et un besoin personnel… Lire la suite

05.16-FJ

Servir et Obéir

 » Je dis à l’Éternel: Tu es mon Dieu! Éternel, prête l’oreille à la voix de mes supplications » Psaumes 140:6 Seulement ceux qui servent et obéissent à La Parole de Dieu peuvent dire  » Tu es mon Dieu » Avec tout leur coeur, âme et esprit, dans une totale soumission et espoir.

05.12-FJ

La clameur du sacrifice

  « C’est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, » Hébreux 5:7 Le Seigneur Jésus sait très bien comment c’est d’être affligé.  Lorsqu’IL… Lire la suite

sans-titre

Foi saine vs foi infirme

  Il est impressionnant de voir la différence que la santé et le bien-être de la Foi produisent dans la vie des personnes, car selon l’état où ils se trouvent, nous pouvons voir certaines déplacer des montagnes et d’autres étant traînées vers l’abîme des défaites et de la destruction, par des brises bien suaves. Et cela arrive en tout lieu, même à l’église du Seigneur Jésus. Nous allons toujours voir les symptômes de ces deux états de Foi: la saine et l’infirme. La foi saine rend les choses mortelles en choses possibles et l’infirme fait le contraire, elle rend une accalmie en tempête, en quelque chose de grave et le réversible en un cas perdu. Le saine réduit à rien les choses les plus graves et l’infirme dimensionne les choses les plus simples et les moins menaçantes. Nous avons deux exemples bibliques pour cela: «En ce temps-là, Ezéchias fut malade à la mort. Le prophète Esaïe,… Lire la suite